Menu

Nos principales activités

Depuis plus de 10 ans, le Réseau CICAT-LR a pour mission principale d’améliorer la qualité des soins préventifs et curatifs des malades à risque ou affectés de plaies à cicatrisation difficile, en intervenant auprès des professionnels qui les prennent en charge. Son fonctionnement se développe dans un contexte de décloisonnement ville hôpital, par un conseil direct au lit du patient, avec plusieurs champs d'actions.

Les objectifs:

  • Améliorer la qualité de prise en charge des patients porteurs de plaie
  • Coordonner et harmoniser des actions pluridisciplinaires                                             
  • Développer la formation et le soutien des professionnels
  • Offrir une meilleure accessibilité à toute information ou recours technique
  • Diffuser et mettre en pratique les recommandations cliniques
  • Diminuer les coûts de prise en charge

 

Les 4 axes d’intervention :

        1) Accompagner les professionnels de santé

Les médecins généralistes et les IDEs quotidiennement confrontés aux patients souffrant de troubles trophiques chroniques sont au cœur de la prise en charge qui nécessite une réévaluation et une adaptation régulière du protocole de soin, demande un bilan étiologique soigneux, ainsi que la maitrise de certains gestes et technologies innovantes.

Les IDEs experts du réseau CICAT-LR, interviennent sur le mode process de deuxième ligne, en aide à l’équipe soignante du patient déjà en place, et s’articule avec les médecins coordonnateurs du réseau, permettant de décentraliser et de décloisonner l’expertise hospitalière et vise ainsi à :

  • Etablir un diagnostic (contexte clinique, Pronostic et facteur de retard de cicatrisation, gravité et complication de la plaie)
  • Conseiller une stratégie de prise en charge, et d’aider à la mise en œuvre des protocoles des soins
  • Accompagner les équipes dans l’apprentissage de gestes techniques (détersion, pose de TPN,…)
  • Aider à la mise en œuvre des modalités d'organisation et de la continuité des soins et de coordination entre les différents intervenants.

 

        2) Renforcer la coordination et la coopération entre les professionnels de santé

Un médecin coordonnateur vise toutes les actions des experts référents. Le plan de soins est ensuite établi en collaboration avec le médecin traitant (examens complémentaires, avis spécialisés, prise en charge chirurgicale..), ainsi que le lien avec les différents spécialistes (chirurgiens, gériatres, endocrinologues…), ou avec le centre hospitalier le plus proche du lieu de vie du malade. Son fonctionnement pluridisciplinaire permet de :

  • Favoriser le maintien des patients au domicile
  • Diminuer les coûts de prise en charge en limitant le déplacement
  • Cibler les hospitalisations lorsque celles ci sont nécessaires et accompagner le patient et son équipe soignante en amont et en aval de celle-ci
  • Limiter la durée des hospitalisations
  • Assurer la continuité des soins la plus complète possible.

 

        3) Développer la formation et le soutien des professionnels

Le réseau CICAT-LR est un organisme formateur permettant de proposer des formations en interne dans les établissements ou externe, accessibles à tous les professionnels. Ces formations viennent compléter le rôle de formation pratique « de terrain » proposée par les experts afin de :

  • Rompre l’isolement des professionnels de santé par l’accompagnement médical et paramédical, dans la prise en charges des plaies à cicatrisations difficiles.
  • Offrir une meilleure accessibilité à toutes informations ou recours techniques pouvant aider à la prévention ou aux soins des plaies complexes
  • Diffuser et mettre en pratique les recommandations cliniques.
  • Accompagner à la mise en œuvre de la récente réglementation sur la prescription infirmière des différents pansements.
  • Adapter la formation en fonction des besoins identifiés

 

        4) Initier et développer le projet national de télémédecine

Le réseau a développé depuis plusieurs années des solutions de prise en charge pluridisciplinaire des plaies, au plus prés du lieu de vie du malade, en favorisant la mobilité de l’équipe et en s’appuyant sur les nouvelles technologies. Le projet Télémédecine, soutenu sur le plan national, a pour objectif de développer ce fonctionnement afin de :

  • Dynamiser le réseau régional mis en place
  • Permettre de compléter le maillage dans la région Languedoc Roussillon
  • Intervenir dans des zones géographiques éloignées non couvertes jusqu’ici
  • Répondre dans des délais raisonnables en accord avec la demande d’intervention croissante
  • Sécuriser la transmission des données
  • Evaluer la diminution du coût de prise en charge
  • Diffuser de cette expérience à d’autres régions